Media

Bigre Radio

==>Retrouver tous les podcasts radiophoniques

 

Le programme de la Bigre Radio en 2021, c’est:

  • chaque jour, une émission en direct et en public depuis le cœur de la Bigre Rencontre, dans l’amphithéâtre du Lazaret, préparée avec amour par et pour les Bigristes et toustes les citoyen.nes du monde. Réflexions coopératives, expressions poétiques et artistiques, rigolades coopérasoniques, il y en a pour tous les goûts.
  • des podcasts de nos coopain.es de la Voix coopérative. La Voix Coopérative est un centre de ressources radiophoniques dédié à la coopération, initié par La Manufacture coopérative, coop de recherche-action. L’enjeu ? Faire entendre les différences de cette « voie coopérative » et les voix des coopératrices et coopérateurs qui l’explorent.
  • les podcasts « Sacré travail ! » produits par Smart : 6 voix, 6 épisodes durant lesquels des membres de cette coopérative nous partagent leur vision du travail à travers leur parcours personnel.

La Bigre radio 2021 est produite par la Bigre équipe, et coordonnée techniquement par Alexandre Iacconi.

Bigre Radio 2021

Lundi 23 août

17h30: Bienvenue à la Bigre Rencontre !, une émission en direct et en public

Durée : 1h30

Une introduction à la semaine de rencontre, avec un échantillon de celles et ceux qui font le programme et les temps forts de l’événement, animée par Germain Lefebvre et Noémie de Grenier

Écouter

 

19h: Coopalab, épisode 3, par la Voix coopérative : « Quand l’empathie va, tout va », une interview d’Omar Zanna par Hervé Gouil

Durée : 1h01

Quel est le rapport entre empathie et coopération? Omar Zanna a d’abord cherché à comprendre auprès de jeunes incarcérés ce qui conditionnait les passages à l’acte violent, avant de centrer ses recherches sur l’empathie et l’éducation à l’empathie. Nous verrons comment il est ainsi possible de considérer l’empathie, comme le « liquide amniotique » d’une coopération pleinement satisfaisante.

Écouter

 

20h: « Sacré travail ! », épisode 1 : Axelle Minne, challenger le travail

Durée : 20mn

Axelle Minne est entrepreneuse culturelle, artiste et poète, à peine la trentaine et déjà 15 ans dans le monde du travail. Quinze années qui ont abouti à une prise de conscience de la manière dont elle souhaite travailler. Porter des valeurs, favoriser les relations humaines et challenger les schémas dont on est tous et toutes imprégné·es lorsqu’il s’agit de travail.

Écouter

Mardi 24 août

17h30: Histoires vivantes, une émission en direct et en public

Durée : 1h30

Discussions autour de la transmission dans nos coopératives. Comment transmettre dans nos organisations ? Du départ d’un.e fondateur.trice aux récits individuels et collectifs… Comment s’écrivent nos histoires collectives ?
Discussions croisées animées par Gabrielle Mirbeau, sur une proposition de Céline Pochon et Samuel Michalon, avec La Manufacture coopérative.

Écouter

 

19h: Chronique de la coopération libérée n°5 de la Voix coopérative « Décider me donne envie de déléguer », par Hervé Gouil

Durée : 12 mn

La peur de décider observée chez de nombreux individus et la tendance ancestrale qu’à un groupe à déléguer le pouvoir à une seule personne semblent bien se rejoindre pour consister un frein considérable à la coopération et plus précisément à l’engagement dans toute organisation démocratique. Une chose est de comprendre cet obstacle à une vraie participation au sein des coopératives, une autre est de tenter de le dépasser.

Écouter

 

19h12:  « Sacré travail ! », épisode 2 : Christian Yde, rester en mouvement

Durée : 17mn

Autant vous dire que Christian Yde a un fameux palmarès de métiers à son actif. Aujourd’hui producteur d’évènements, il est passé par une multitude de boulots différents depuis son départ de l’école à 15 ans.
Le fil conducteur de sa carrière ? Rester en mouvement, surtout ne pas rester dans une fonction qui nous tire péniblement du lit.
Comme il le dit si bien, faire ce qu’on aime, c’est précieux.

Écouter

 

19h30: « Sacré travail ! », épisode 3 : Déborah Gigliotti, le besoin d’être multiple

Durée : 25mn

Baignée dans la vente depuis le plus jeune âge, c’est assez naturellement que Déborah débute sa carrière dans ce secteur. C’est sa dernière expérience dans ce secteur qui lui donne l’impulsion de se lancer en tant que formatrice. Son profil atypique et ses expériences lui ont donné envie de transmettre, d’aider les autres à révéler leurs compétences et de déconstruire les normes imposées par la société. En parallèle, elle réalise également son rêve de devenir photographe. Sa persévérance lui ouvre les portes de l’emblématique cabaret bruxellois « Chez Maman » et, depuis lors, elle s’épanouit dans sa carrière artistique projet après projet. « Pour être heureuse, j’ai besoin d’être multiple »

Écouter

Mercredi 25 août


17h30: Le retour des bigrant.es, émission en direct et en public

Durée : 1h30

Une exploration bigresque proposée par Maylis Détrie et Lucie Vallade

Écouter

 

19h:  Action-Réaction, épisode 2, par la Voix coopérative : Camille Masserann, «Danser pour se rencontrer», par Flora Nativel

Durée : 1h02

Dans cet épisode, nous rencontrons Camille, danseuse et conteuse qui, en partageant son expérience à la croisée de l’intuition et de la rigueur scolaire, nous parle de son pas de côté à elle. Un pas de côté comme un pas de danse, qui s’intéresse au fond plutôt qu’à la forme. Merci à Shane Ivers pour la musique.

Écouter

 

20h02: « Sacré travail ! », épisode 4 : Christophe Robillard, « On ne se définit pas que par son boulot »

Durée : 20mn

Christophe Robillard mène deux chemins professionnels simultanément en informatique et en musique, mais le plus important pour lui c’est un troisième chemin : celui de l’équilibre et du temps pour soi, et du temps pour les autres.
Ingénieur maître en informatique, il arrête régulièrement ses lignes de code pour aligner des notes, composer des chansons, et partir quelques temps de son Puy-de-Dôme pour faire des concerts à domicile du nord au sud du pays.
Si on lui demande quel est son travail, il le dit : concepteur de services publics numériques. Mais « le travail ne peut pas être la seule source d’épanouissement », c’est tout le cœur de son propos et de ses motivations.

Écouter

Jeudi 24 août

17h30: Vers l’infini et au-delà, en deux parties

Durée : 1h30

Première partie : échange avec Céline Pochon et Samuel Michalon autour de « Sous les masques », leur exposition faite de parole de salarié.es pendant la crise sanitaire, exposée pendant la rencontre

Deuxième partie : avec Mila Shamku de CECOP, vers une internationale des travailleur.es autonomes ?

Animée par Germain Lefebvre et Noémie de Grenier

Écouter

 

19h: Réapprendre à coopérer, épisode 2, par la Voix coopérative : la lettre B comme Bancal ou Barzotti, par Hervé Gouil

Durée : 9mn

Les apports d’une sociologie et d’une philosophie de l’échange, non pas pour « remettre l’Humain au centre de l’économie », mais pour remettre l’économie à sa place. C’est une chronique d’Hervé Gouil initialement produite par Jet-Fm dans le cadre de l’émission « Comment vont les fourmis ? » et rééditée par Manucoop pour la Voix coopérative.

Écouter

 

19h09: « Sacré travail ! », épisode 5 : Lisette Lombé, poétesse, slameuse, slasheuse, traversée par les vents

Durée : 29mn

Elle avait déjà un chemin et un métier, mais un burnout est venu tout chambouler. Après l’effondrement sont venues la reconstruction et ses retrouvailles avec l’écriture, la force des mots, puis la découverte de la scène et des spectacles de slam. Lisette Lombé le dit : elle est revenue de loin et désormais elle veut transmettre ce qui lui a permis de renaître, par ses écrits, ses performances publiques et ses formations. Slasheuse dans l’âme (multi-métiers donc), elle sait pourtant qu’on ne peut pas défendre toutes les causes, ou participer à tous les projets. Il est important d’apprendre à dire non, tout en restant connectée à la justesse de son écriture et à sa capacité de transmission. « Je ne suis pas sociologue, je ne suis pas psy, je suis poétesse ! » Mais se penser comme entrepreneuse l’a aidé, et aujourd’hui dans ses formations ou dans son collectif de femmes poétesses L-Slam, il est aussi question d’oser parler d’argent et de cachets, sans perdre ni le respect ni la confiance. 

Écouter

 

19h38: « Sacré travail ! », épisode 6 : Thibaut Guérin « les choses ont la valeur qu’on leur donne »

Durée : 20mn

À Marseille dans son atelier, il est aujourd’hui designer, sculpteur, plasticien, il travaille les matières et son Poulpe by Tibo se distribue partout dans le monde de la décoration d’intérieur. Mais Thibault Guérin a d’abord commencé au milieu des pixels et des écrans de l’animation 3D, dans la création d’images. Il réalisait même entièrement les clips vidéos d’une icône de la Pop, jusqu’au jour de 2017 où… il a éteint ses moniteurs, rangé ses claviers, et sorti une boule d’argile pour créer le premier Poulpe de ses mains. Depuis, il ne parle que de textures au toucher, de pigments, de garder ses outils de création sous la main, et de suivre ses instincts et ses envies là où elles le conduisent : partout et vers toutes les matières, mais jamais loin de sa cité phocéenne.

Écouter

 

 

 

 

Bigre Radio 2020

Les grandes archives sonores de la BigreRadio 2020 sont en écoute libre ! Débats vifs autour de la coopération, de l’alimentation, de l’égalité des genres, du système bancaire… Tout est ici: https://www.bigre.coop/radiobigre/

 

Bigre Radio 2019

Enchantés par l’expérience de la Bigre TV en 2018, Alexandre, Hervé et Lucie ont réuni leurs envies afin d’explorer l’univers média Radio. Celui-ci correspond davantage à leurs explorations professionnelles. Lucie souhaite s’exercer en tant qu’animatrice et reportrice. Hervé travaille actuellement sur un projet de radio coopérative au sein d’un collectif initié par MANUCOOP : Rubriques.coop. Pour Alexandre, c’est l’opportunité de compléter l’offre de communication destinée aux coopérateurs et coopératrices liés à la Bigre Rencontre.

 

En 2019, la Bigre Radio a présenté une sorte de laboratoire dans lequel tester une grille de programmes et leurs formats.

Accessible en podcast vous pouvez, à n’importe quel moment, écouter cette radio et y découvrir toutes les surprises qui vous sont réservées!

 

Bigre TV 2019

La Bigre TV, ce sont des plateaux TV ouverts, tous les soirs à 17h30. Les participants ont 1h30 pour réaliser leur plateau télévisé, sur un thème choisi par leur soin. Sérieux, décalés, ou les deux, voici leur productions !

Retrouvez également la Bigre TV 2018

  • Bibliothèque coopérative en libre-service

Quoi de mieux avant la sieste, après la baignade ou au moment du coucher, qu’un petit livre ? Vous trouverez cette année en libre-service une série de livres, revues et magazines dédiés à la coopération.

Et si vous avez besoin d’aide pour choisir dans la bibliothèque bigriste, Romain et Luc seront disponibles pour vous faire des propositions !

La Bibliothèque coopérative sera placée dans l’entrée de la salle Méditerranée.